Didache : la vision


Le véritable Évangile a pour fondement la prédication de la croix (1 Corinthiens 2:2 ; Galates 2:20). Devant l’oeuvre du Seigneur Jésus à la croix, l’Homme s’efface et considère l’autre comme supérieur à lui-même ; il est plein de douceur (Galates 5:22 ; 6:1) et reconnaît sa faiblesse.


Dans toute l’histoire de l’Eglise, notre Seigneur a utilisé des moins que rien, méprisés du monde et rejetés mais agréés et choisis de Dieu. Ce qui reste d’eux, ce sont des enfants de Dieu, nés de nouveau, amoureux de la Parole et s’effaçant devant Jésus. Oui c’est vrai, on retient quelques noms comme Valdo, Jean Huss, Wesley, Luther, etc…Mais au delà des noms, nous retenons le fait qu’ils furent des pères dans la foi et ont suscité des enfants dans le monde entier. 


Loin de l’Évangile terrestre (doctrine le la prospérité, Kingdom Now, le Salut par les œuvres), ils bâtissaient, inspirés par Jésus l’architecte (1 Corinthiens 3:1 à 15).


Fort de mon expérience chrétienne, j’ai reçu dans mon cœur un profond désir de créer une école de disciple pour former et envoyer selon Matthieu 28:19 et 20. 


Interpréter correctement les Écritures, connaître le contexte des épîtres, enseigner la croix, le Salut et la repentance. Enseigner toute la saine doctrine avec diligence et humilité de manière à ce que chacun reçoive cet évangile céleste qui ne consiste pas dans le manger et le boire mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit selon Romains 14:17.


J’enseignerai aussi sur l’Eglise et son fondement. Cet édifice est au centre de la nouvelle alliance (Matthieu 16:18, Éphésiens 1:22, 3:10, 5:29 à 32, Colossiens 1:18, 1 Timothée 3:15) ; c’est la raison pour laquelle l’ennemi s’acharne autant contre Elle.

Ces enseignements ne nécessitent aucune connaissance particulière et sont entièrement gratuits (Matthieu 10:8).


Que Jésus vous nourrisse abondamment,


Ludovic Rougé